Sophrologie minute du quotidien : Relâcher les tensions en voiture !

Une nouvelle année commence et vous avez décidé de prendre soin de vous. Aussi, pour vous permettre de transformer cette résolution en action, rien de plus facile que de saisir les opportunités que vous offre votre quotidien pour pratiquer la sophrologie. Détendre son corps et apaiser son esprit, sans pour autant surcharger votre emploi du temps ? C’est possible et cela commence ici et maintenant !

En 2016, ne voyez plus votre voiture comme l’objet d’une routine mais comme un moyen de vous conduire vers votre bien-être. Une fois la porte de votre habitation fermée, utilisez le temps que vous offre chacun de vos trajets pour vous relaxer

Au démarrage, améliorez votre confort

Après vous êtes installé(e) derrière le volant, vérifiez que votre position est confortable. Il serait dommageable de commencer cette nouvelle journée en créant inutilement des tensions ! Pour cela, prenez conscience des points de contact de votre corps : comment vos pieds se posent sur le sol ou les pédales ? Comment votre tête, votre colonne vertébrale s’appuient sur le siège ? Comment l’arrière de vos cuisses se dépose sur l’assise de ce même siège ? Comment votre bassin s’incline et s’enfonce dedans ? Comment vos mains sont posées sur le volant et à quelle distance ? Si vous remarquez des zones d’inconfort, modifiez votre position jusqu’à ce que vous la jugiez agréable. Si tel est déjà le cas, appréciez ce moment d’aisance.

Aux feux rouges, au stop, diminuez les tensions corporelles

Ne voyez plus rouge mais saisissez cette pause inattendue pour vérifier que vos mâchoires sont desserrées, que vos épaules ne sont pas remontées jusqu’aux oreilles mais basses et que vos poignets sont souples pour une conduite fluide et une journée plus détendue.

En attendant vos enfants devant leur établissement scolaire ou sportif, soufflez

Savourez ce moment de calme et expirez 2 fois plus longtemps que vous n’inspirez, histoire de ne pas attendre d’arriver chez vous pour vous « laisser respirer ». Encore quelques instants à attendre ? Alors, appréciez les sensations.

Il ne vous reste donc plus...

...qu’à expérimenter ces exercices de sophrologie, de les associer ou non, de les répéter au quotidien et de vous réjouir de prendre soin de vous sans surcharger votre emploi du temps !

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Me suivre aussi sur :

Corinne BAUDOIN |  48 rue Denise Miaille | 86100 CHÂTELLERAULT