Réussir son brevet, son BAC ou son concours avec la sophrologie

A l’approche des examens, le stress ressenti par certains élèves est tellement désagréable que sa non gestion peut compromettre leur réussite scolaire alors qu’ils disposent de bonnes capacités de mémorisation, de concentration et de travail.

Quand penser à la sophrologie pour mieux appréhender son examen ?

Passer son bac au lycée ou même son brevet au collège revêt encore pour nous parents comme pour nos enfants l’aspect d’un moment stressant. Or si le stress est un phénomène qui concerne tout le monde, il n’en demeure pas moins qu’il est vécu différemment en fonction de qui l’on est et des enjeux que l’on met sur l’examen. Aussi certains élèves se sentiront pousser des ailes, doper ou stimuler sur cette dernière ligne droite alors que d’autres seront complètement paralysés ou inhibés. C’est pour ces derniers que la sophrologie est utile et efficace en leur proposant des stratégies adaptées aux manifestations de leur stress.

Quelles sont les signes qui peuvent amener à rencontrer un sophrologue ?

Il en existe beaucoup mais ils ont la caractéristique d’être ressentis toujours de manière très désagréable par l’élève et de se répéter, plus ou moins intensément, à chaque fois qu’il vit une situation comme stressante. Les plus décrits par les jeunes que je rencontre dans mes consultations et lors de mes interventions extérieures sont au niveau du corps : une « boule » dans la gorge, les mains moites, des tremblements, des troubles du sommeil, un « nœud » à l’estomac; au niveau du mental : des difficultés de concentration et de mémorisation, du négativisme et des ruminations avec des phrases du style « je n’y arriverai jamais », « je me sens nul »; et au niveau du comportement : une irritabilité et une perte de motivation.

Qu’apporte la sophrologie et en combien de séances ?

En général, 7 séances de sophrologie d’une heure suffisent pour que l’élève soit capable de gérer son stress et ses émotions pour retrouver le calme, sa concentration et sa mémoire avant et pendant un examen oral ou écrit. Ainsi, il retrouve confiance en lui en sachant utiliser, en toute autonomie, les techniques apprises et appréhende mieux l’examen final.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Me suivre aussi sur :

Corinne BAUDOIN |  48 rue Denise Miaille | 86100 CHÂTELLERAULT